Au royaume d'une Aspergirl (autiste asperger) les erreurs

Les erreurs. Funérailles.

Valérie-Jessica Les erreurs 1 commentaire

Savoir agir, répondre adéquatement, il y a moyen de rendre automatiques plusieurs des bonnes manières de se comporter. J’ai tellement pratiqué et répété à maintes reprises les codes sociaux acceptables que certains d’entre eux sont devenus un vrai réflexe et c’est très pratique. En théorie c’est bien joli tout ça, mais comme le réflexe est un mécanisme de réponse intégrée d’un centre nerveux sans intervention du cerveau et de la volonté consciente on ne le contrôle plus vraiment une fois qu’on a donné la permission à notre tête de l’utiliser rapidement en cas de besoin. Je n’avais pas envie de mettre d’image ou de faire une capsule ”gaffe du jour” avec cette anecdote parce que je me sens encore mal à l’aise.

Je me trouvais au salon funéraire pour soutenir une personne que j’apprécie beaucoup. Déjà, ça me demandait des efforts incommensurables et je trouvais ça particulièrement difficile. Beaucoup de proximité, les émotions des gens et tout… Je dois quand même offrir mes condoléances aux autres membres de la famille, je ne peux pas me cacher dans un petit coin comme d’habitude. Je commence ma tournée et l’un d’entre eux me connait. Il me dit donc par politesse « Comment ça va ? ». Il ne faut jamais me demander ceci dans un endroit triste. Ça a été instantané et je répondis aussitôt avec un sourire et trop d’enthousiasme «Très bien, et vous ?»

Malaise. Lui, il n’a pas eu le même réflexe que moi. Il a arrêté de bouger et m’a examiné d’un air découragé et peiné. Je me suis sentie tellement mal quand j’ai compris. J’aurais voulu faire CTRL-Z (undo), mais non… je n’étais pas devant l’ordinateur. Pas moyen d’annuler ma bêtise. Je me suis répandue en excuses, mais le mal était fait. Dommage…

Partagez cet article

Aimez la page Facebook pour être informé des nouvelles publications.
  • Oh bon sang, j’ai l’impression de me lire :p
    Effectivement, que dire ? Déjà que la question est idiote dans un tel cas… Pourquoi la poser ? pour s’assurer que l’autre va mal ? Je ne comprends absolument pas le but.
    Si elle est automatique, alors pourquoi être surpris que la réponse le soit également ?
    Décidément, c’est à n’y rien comprendre…
    Je réponds bien pareil… Bien que… La dernière fois, je me suis préparée, ayant mes grands-parents qui sont morts les uns après les autres, tous les quatre, j’ai fini par prendre le coup et répondre “comme on peut…” mais bon, je continuais à trouver la question ridicule et déplacée…
    Les autistes manquent d’empathie ? C’est quoi cette question ? Alors que la logique voudrait qu’on aille mal… Les NT ne peuvent-ils pas s’en douter sans demander ? (bien que dans ton cas, ce n’était pas l’enterrement d’un/e proche à toi, mais quand même…)
    “Le mal était fait” ? Je ne pense pas que le mal venait de toi, mais bien de la situation…