Asperger rend sensible

Admettre avec humilité que je suis un gros bébé.

Valérie-Jessica Les peurs 0 commentaire

Discussion entre moi et l’amoureux..

– Je suis m(b)alade…..

– Ben oui, je vois ça, ça n’a pas d’allure… il faut que tu mettes de ce ″Push-push″ dans ton nez.

– Non je veux pas j’ai peur !!!

– Ben voyons, ton fils le fait sans problèmes.

– Oui mais si ça fait comme le sirop et que mon cœur bat vite vite vite ?

– Je ne pense pas…

– Sûrement !!! Puis ce serait terrible, tu le sais comment je panique sinon ! Après je ne pourrai pas travailler…

Je cours sur internet et aucun effet secondaire de la sorte n’apparait donc…

– Vas-y, tu pèses dessus c’est tout.

– J’ai peur !

– Veux-tu que je le fasse ?

– Non, surtout pas. Pas toi !

– Ben là, si tu t’aides pas, je ne peux rien faire.

– Ok, mais ça va faire quoi ?

– Ça va juste te décongestionner, allez, go, vas-y !

(gémissements, hésitations, tergiversations….)J’essaye donc d’en mettre un peu et je lâche un genre de petit cri de terreur…

– Quoi, tu en as lancé dans ton œil ?

– Noooon…

– Hi hi hi, oui je le sais que ça goûte mauvais (ricanements).

(cœur qui lève, grimaces, envie de vomir et simagrées nettement exagérées….)

– Bon, l’autre narine maintenant, t’es capable !

– Ok, mon cœur ne panique pas. On dirait que je vais survivre. Quand est-ce que j’ai le droit de me moucher ? Hein ?

– Quand tu veux chérie, dans deux minutes peut-être, je t’aime !

Et l’amoureux s’éclipse avec son petit sourire en coin en me laissant à mon délire…
Après tout ça, réaliser que marcher dehors dans la neige me fait bien plus de bien que cette chose… Avoir su.

Partagez cet article

Aimez la page Facebook pour être informé des nouvelles publications.