Cœur, corps, tête, il parait que c'est censé communiquer ensemble tout ça.

Cœur, corps, tête, il parait que c’est censé communiquer ensemble tout ça.

Valérie-Jessica La démarche 0 commentaire

J’ai passé mon enfance à croire que j’étais une froide psychopathe insensible aux autres. J’ai passé ma vie à décider avec ma tête et pas avec mon cœur (que je croyais absent ou déficient). J’ai passé mon temps à séparer les deux sans la zone grise. L’arbre décisionnel ne contenait que des faits, des éléments concrets et jamais de ressentis. …

le défi de l'autisme

L’autisme est un défi, pas une règle restrictive à laquelle je suis obligé de me plier.

Valérie-Jessica Les défis 1 commentaire

Je veux, je veux, je veux très fort. Le truc avec les gens ce n’est pas que je ne les aime pas, au contraire. L’humain me fascine. J’aime les personnes, mais je les préfère individuellement. Déjà c’est rarement ennuyant des humains puisque j’ai l’impression d’affronter une course à obstacles à chaque conversation, et surtout, il y a moyen de rencontrer …

je suis une super héro aspergirl

On va dire que j’ai des super pouvoirs avec des malus, ok ?

Valérie-Jessica Les particularités 0 commentaire

De toute manière, c’est moi qui décide, si j’ai envie de le voir comme ça, c’est juste du bon. C’est comme avec n’importe quoi, il faut un retour du balancier. Puis tout est une question de point de vue. C’est du bonheur ? C’est du malheur ? C’est relatif. Ça me fait mal quand une séquence se brise. Ça m’accroche …

Nommer ce qu'on ressent.

La nomination du monstre le fait rapetisser. Ou pourquoi nommer notre ressenti.

Valérie-Jessica Les défis 2 commentaires

Le monstre que l’on ne voit pas, forme tapie dans l’ombre est définitivement plus effroyable, car l’imaginaire, fier fabriquant d’idées épouvantables nous empire toujours tout. On l’affuble d’horribles cornes qui n’existent que dans notre esprit et sa taille est exponentielle. Ce texte n’est pas une ode à l’affrontement de nos peurs, je serais bien mal placée pour prétendre réussir cette …

Autisme, le mot qui fait peur.

« Autisme ? » Chut ! On ne dit pas de gros mots…. !

Valérie-Jessica La neurodiversité 8 commentaires

Avant, dans un autre temps non informée et pas tant intéressée que ça à le savoir je ne m’intéressais pas à l’autisme. Je n’en connaissais que l’image de l’enfant non verbal qui se balance et comme je suis un moulin à parole qui déteste se bercer et qui fatigue seulement à regarder quelqu’un le faire, je m’imaginais être bien des …