La différence invisible

Par Julie Dachez et Mademoiselle Caroline

Éditeur DELCOURT
Collection : Mirages
Paru le 6 Octobre 2016


Présentation du livre

La différence invisible

Marguerite a un emploi. Marguerite a une vie. Marguerite a un « amoureux » mais Marguerite est complètement en décalage avec les autres humains. Pleine de bonne volonté, elle ne comprend pas quel engrenage se casse à chaque fois pour lui donner cette impression de ne pas faire partie de la vie qui tourbillonne autour d’elle. Accablée de reproches dans son emploi malgré la qualité de son travail, bombardée de jugements dans sa vie sentimentale et sociale, son inconfort et son incompréhension face aux situations vécues l’amèneront à chercher des réponses.

Extraits visuels : http://www.editions-delcourt.fr/serie/difference-invisible.html

Tout doucement, sans forcer, Julie nous ouvre une jolie porte sur cet univers invisible, ce décalage qui se passe en elle. Simple et authentique, il est impossible de ne pas rapidement s’attacher à Marguerite, personnage sans malice que Julie nous présente sous forme de bande dessinée. Chaque image, chaque détail de l’illustratrice, Mademoiselle Caroline, donnent une foule de renseignements supplémentaire sur les mécanismes de pensée et les ressentis de l’héroïne.

Nous assisterons à une renaissance émouvante et un message d’espoir. Se comprendre est la clé, s’accepter est la solution. Autiste asperger, ces simples mots vont changer sa vie.

Mention spéciale.

Ce livre sent si bon ! Les pages sont douces, la couverture a un carton qui chatouille le bout des doigts avec un petit effet froid et ciré. Un effort particulier a été mis sur la qualité de l’objet. Le tenir en main et le respirer est carrément exaltant.


Commentaires ?

Si vous avez lu ce livre, vous êtes invités à commenter ou à écrire votre propre critique. Étant donné que chaque autiste est différent, si vous ne vous reconnaissez pas dans les propos, assurez-vous d’expliquer votre position avec respect afin de demeurer affiché dans les commentaires. Il y a des humains derrière ce livre.

Les libraires indépendants du Québec

36,95 $

Acheter

Les Éditions Delcourt

22,95 €

Acheter

Critiques d’autres lecteurs

Je le trouve génial pour introduire le fait d’être aspergirl à des proches. J’ai fait lire des articles scientifiques dans lesquels je me reconnaissais tellement et que j’ai voulu partager mais on m’a répondu que c’était très « clinique » alors que pour moi c’était juste « moi ». Alors je crois que ce livre c’est une bonne introduction. Peut-être que certaines choses de notre condition sont juste trop difficiles à s’imaginer pour des neurotypiques ou peut-être que c’est trop difficile pour eux de dépasser le stade théorique pour s’imaginer ce que cela représente dans la vraie vie. Le livre de Julie montre ce que certaines caractéristiques représentent dans la vraie vie et je crois que c’est déjà beaucoup.Marguerite, architecte et maman asperger

J’ai adoré cette bd tellement bien réalisée que je l’ai offerte à une Aspie girl, amie de mon fils Aspi de 27 ans. Ce livre devrait être dans tous les CRA et dans toutes les bibliothèques 🙂Florence Perret, maman d'un aspie

J’ai trouvé ce livre génial pour expliquer l’autisme de haut niveau aux néophytes. Tellement bien fait tant sur le fond que sur la forme que je l’ai lu d’une traite 🙂Aurélie Leroux, éducatrice spécialisée auprès d'enfants avec TSA

Partagez

  • Bernard Nyssen

    J’étais pressé de trouver ce livre et je n’ai pas regretté de m’en être fait un ami. Au fil des pages je me sentais me remplir d’une respiration profonde et lente. Un peu comme si je voulais profiter à fond de cet instant de lecture sans précipiter le temps. Pour que l’instant dure; pour en profiter plus longtemps. Un livre à mettre entre toutes les mains aspies et NT. Aux premiers pour les rassurer et aux seconds pour leur expliquer sans discours inutilement stéréotypés. Maintenant, je fais voyager mon livre et plus tard je l’offrirai à la bibliothèque du village pour que l’ignorance recule aussi quand on parle de l’autisme. Merci Julie d’avoir donné naissance à cet ami-livre.

    • Au royaume d’une Aspergirl

      Mais quelle belle réponse ! C’est vrai que c’est un livre à savourer. Je ne serais pas capable de le donner par contre. Je l’ai prêté quelques jours à ma fille et il est revenu tout abîmé déjà… ouf ! Je ne sais pas comment elle a fait mais des petits morceaux de carton sont arrachés, il y a une tache de nourriture et il est grafigné, mais au moins, il a servi.