La jungle humaine

Mise à jour du guide de survie pour une personne avec autisme désirant survivre dans la jungle humaine.

Aspergirl Les peurs 1 commentaire

Toute petite j’avais l’impression d’être tombée d’un avion en plein vol pour atterrir au milieu d’un village de cannibales. Mon seul espoir de survie était qu’on me prenne pour une des leurs. Je devais à tout prix imiter, singer et effacer mes différences. Puis si tout ce temps-là j’avais été dans l’erreur ? Si ceux que je voyais comme de …

Difficile de toucher pour l'aspie

Ça fait pas mal ! Ah oui ? Ben je ne suis pas particulièrement d’accord.

Aspergirl Les défis 1 commentaire

Driiiiing ! Oui bonjour ? Additionnez rendez-vous plus groupe et avant même de connaitre le sujet une petite panique me fait perdre la moitié de mes capacités intellectuelles. Voilà pourquoi, j’ai mal inscrit la date, trop angoissée à l’idée de faire attendre la dame au téléphone, trop stressée tout le temps pour rien et en totale angoisse face à tâches …

Cœur, corps, tête, il parait que c'est censé communiquer ensemble tout ça.

Cœur, corps, tête, il parait que c’est censé communiquer ensemble tout ça.

Aspergirl La démarche 0 commentaire

J’ai passé mon enfance à croire que j’étais une froide psychopathe insensible aux autres. J’ai passé ma vie à décider avec ma tête et pas avec mon cœur (que je croyais absent ou déficient). J’ai passé mon temps à séparer les deux sans la zone grise. L’arbre décisionnel ne contenait que des faits, des éléments concrets et jamais de ressentis. …

le défi de l'autisme

L’autisme est un défi, pas une règle restrictive à laquelle je suis obligé de me plier.

Aspergirl Les défis 1 commentaire

Je veux, je veux, je veux très fort. Le truc avec les gens ce n’est pas que je ne les aime pas, au contraire. L’humain me fascine. J’aime les personnes, mais je les préfère individuellement. Déjà c’est rarement ennuyant des humains puisque j’ai l’impression d’affronter une course à obstacles à chaque conversation, et surtout, il y a moyen de rencontrer …

je suis une super héro aspergirl

On va dire que j’ai des super pouvoirs avec des malus, ok ?

Aspergirl Les particularités 0 commentaire

De toute manière, c’est moi qui décide, si j’ai envie de le voir comme ça, c’est juste du bon. C’est comme avec n’importe quoi, il faut un retour du balancier. Puis tout est une question de point de vue. C’est du bonheur ? C’est du malheur ? C’est relatif. Rassurante et jolie régularité, pourquoi voudrais-tu nous priver de ta présence …

Nommer ce qu'on ressent.

La nomination du monstre le fait rapetisser. Ou pourquoi nommer notre ressenti.

Aspergirl Les défis 2 commentaires

Le monstre que l’on ne voit pas, forme tapie dans l’ombre est définitivement plus effroyable, car l’imaginaire, fier fabriquant d’idées épouvantables nous empire toujours tout. On l’affuble d’horribles cornes qui n’existent que dans notre esprit et sa taille est exponentielle. Ce texte n’est pas une ode à l’affrontement de nos peurs, je serais bien mal placée pour prétendre réussir cette …

Autisme, le mot qui fait peur.

« Autisme ? » Chut ! On ne dit pas de gros mots…. !

Aspergirl La neurodiversité 8 commentaires

A-vant Avant, dans un autre temps non informée et pas tant intéressée que ça à le savoir je ne m’intéressais pas à l’autisme. Je n’en connaissais que l’image de l’enfant non verbal qui se balance et comme je suis un moulin à parole qui déteste se bercer et qui fatigue seulement à regarder quelqu’un le faire, je m’imaginais être bien …

Bleu, la couleur de l'autisme.

Bleu, bleu, bleu. Transformation en cours. Et ce n’est pas fini.

Aspergirl Les petites joies 2 commentaires

Depuis toute petite mon corps a toujours été une inconfortable enveloppe me transportant du point A au point B, un outil me permettant d’apparaitre en chair et en os et de produire des sons. Un mal nécessaire sans lequel je ne pourrais exprimer à l’extérieur ce qui se passe en dedans. Enfant, je lui en voulais de m’entourer de la …

ASPIE !

Bonjour moi ! Contente de faire ta connaissance.

Aspergirl La démarche 5 commentaires

Il me semble qu’on n’avait pas vraiment pris le temps de faire connaissance moi et moi. Je vivais à côté, je vivais dedans, je vivais à travers, mais je n’avais jamais regardé les détails. Concentrée sur l’essentiel, être une bonne mère qui aime ses enfants et les stimule intellectuellement, être une bonne conjointe, coéquipière de son amoureux, travailler, bien le …

Intérêt spécial

Mon intérêt spécifique est tout joyeux et fait des cliquetis.

Aspergirl Les particularités 21 commentaires

Dès les premières prises en main, ils m’ont fasciné. Déjà si élégamment équilibrés, rassurants, bien cubiques avec leur poids réparti de manière absolument parfaite. Enfant, pressés entre le pouce et l’index je passais un temps fou à les faire tourner pour en comprimer les deux faces opposées afin de graver momentanément leur empreinte sur mes bouts de doigts. Que c’était …

Rejet, asperger, manque d,écoute

Entrez à vos risques et périls. À la base, c’est déjà un défi, mais des fois c’est pire.

Aspergirl Les défis 9 commentaires

Le matin, je suis solide, en tout cas, c’est ce que je crois. Bien ancrée avec la sensation de pouvoir tout affronter, j’ai les chaussures qui s’agrippent correctement au sol et c’est le meilleur moment pour faire face aux situations intenses au niveau social. Je suis absolument éveillée et décidée. Voilà pourquoi, si mes trois enfants ont un examen de …

Symétrie

Le cerveau pas symétrique et les escaliers de ma vie

Aspergirl Les défis 0 commentaire

Moi si maniaque de symétrie, de choses égales et de belles lignes droites, quelle ironie de constater que mon âme ne se conforme pas au paisible rythme régulier d’une séquence prévisible émotionnellement parlant. Par chance que je sais que je suis bel et bien toute seule à habiter ma tête, parce que des fois, je trouve frustrant de constater, que …

Événement social, non désirable pour l'autiste asperger.

La mariée sans chaussures.

Aspergirl La famille, Les peurs 4 commentaires

J’ai encore fait cet horrible rêve dans lequel je devais me marier. J’ai passé la nuit sans chaussures, comme dans tous mes cauchemars à tenter d’aller à la salle de bain sans pouvoir dénicher un endroit décent. À chaque fois sur le point de faire ce que dois, je réalisais que j’étais visible. Je me baladais à travers la ville …

Maturité sociale chez l'asperger.

Il était où le livre d’instructions de la séduction ? Draguer sans la maturité sociale donne parfois des résultats non concluants.

Aspergirl Les erreurs 0 commentaire

N’ayant pas de capacité innée à comprendre les relations interpersonnelles, j’avais une grande confiance en la lecture pour m’éclaircir sur les mystères des fréquentations amoureuses. Que mon école ne possède pas de publications récentes sur la question (lire datant de l’âge des cavernes) ne m’a déclenché d’alerte ni semé de doutes. Je me fiais quand même aux renseignements que je …

Cachez cette asperger que je ne saurais voir. Ou comment amener une enfant à se détester.

Cachez cette asperger que je ne saurais voir. Ou comment amener une enfant à se détester.

Aspergirl L'enfance 29 commentaires

J’ai appris que pour s’échapper d’un remous, il fallait se laisser couler jusqu’au fond pour ensuite avoir la possibilité de donner un grand coup de pied afin de s’échapper par le côté. La semaine dernière, une personne de ma famille m’a téléphoné et la conversation m’a avalée. Un grand écran « danger » s’est mis à clignoter dans ma tête, mais il …

La neurodiversité, la différence

La neurodiversité. Ça mange quoi en hiver ?

Aspergirl La neurodiversité 3 commentaires

La variabilité neurologique, c’est un peu comme les diversités culturelles. Je n’ai jamais tout à fait compris le concept du racisme. Quelle idée ennuyante et vide de sens que cette hostilité envers la différence. Les premières fois où il y a eu une personne de couleur dans mon entourage, très jeune, j’étais fascinée par l’analyse de l’impact des teintes de …

Nouvel an pour une aspie

Périple et traversée du premier de l’an. Objectif 2016.

Aspergirl La famille 0 commentaire

Le jour de l’an ne donne pas sa place au niveau de l’intensité. C’est l’événement familial qui n’en est plus vraiment un puisque la maison de mes beaux-parents se remplit d’inconnus. Cette année nous étions facilement trente-cinq sinon plus. Nous arrivons tôt et c’est donc presque vide, ce qui me donne habituellement le temps de m’installer. Les gens que je …