Poésie autistique

Il y a cette possibilité unique en poésie de nommer ce qui ne peut l’être, d’accéder à nos zones les plus retranchées et d’évoquer les choses avec passion, tristesse ou élans de joie. Comme une chanson elle coule doucement, avec ce petit rythme tranquille pour nous laisser exprimer d’une jolie manière nos pensées les plus profondes.

Je remplirai doucement cette page, un peu timidement car je ne connais pas les règles de cet art, mais elle sera un accès imagé à mes peurs et donnera un visage à mes rêves.

La demande et l’offrande

N’élevez pas le sacré sceptre,
Ne frappez pas le porteur né,
De cette présence inachevée,
Que lui confère le distinct spectre.


Solitude

Poème écrit à en 1989.
Regard d’une enfant de douze ans sur sa différence.
Triste texte, ces mots ne sont plus d’actualité pour moi mais ils sont malheureusement le lot quotidien de trop d’enfants différents.