Et si vous étiez un autiste Asperger ?

Pourriez-vous être Asperger ?

Valérie-Jessica Le diagnostic 0 commentaire

Le monde demeure un spectacle désordonné et vous savez que ce n’est pas votre intelligence qui vous joue des tours. Vos interactions sociales rivalisent d’ingéniosité pour friser le désastre en permanence et malgré tous vos efforts et l’analyse que vous faites de votre situation, ce décalage constant persiste et vous savez au plus profond de vous qu’un mystère demeure, vous …

Les détails et la vue

Le petit point sur le mur est plus important que le mur ou les détails avant l’ensemble chez les autistes.

Valérie-Jessica Les particularités 3 commentaires

Driiing ! Driiing ! Ce qu’il faut comprendre ici, c’est qu’on voit les détails avant la vue d’ensemble. Certains disent des autistes qu’ils voient l’aiguille avant la botte de foin et je suis bien d’accord. C’est comme ça que je fonctionne et une fois que l’on comprend, on peut arrêter de culpabiliser à chaque fois que l’on passe à côté …

Diagnostic chez l'adulte

Mon top 5 des raisons pourquoi un diagnostic d’autisme, même à l’âge adulte, c’est une super bonne idée.

Valérie-Jessica La démarche 12 commentaires

Parce que j’aime les jolies listes, parce que ça me permet de synthétiser ma pensée et parce que ça me structure la tête, voilà le pourquoi, non seulement on n’a pas à se sentir coupable de vouloir savoir, mais aussi pourquoi c’est pertinent de le faire. J’ai des livres de recettes même si j’haïs cuisiner. J’ai deux manuels pour mon …

Fierté autistique

Le droit à la fierté.

Valérie-Jessica La neurodiversité 0 commentaire

Petite, on me montrait une tapisserie de petites fleurs rouges et on me demandait : Dis-moi, s’il y avait une fleur bleue parmi ces rouges, est-ce que ce serait joli ? On s’attendait à ce que je réponde non et que je reconnaisse que la différence est une tare. On voulait me mouler, car les pas pareils dérangent. Maintenant je …

Je n'aime pas qu'on me touche

Qu’on se le tienne pour dit, je n’aime pas les câlins !

Valérie-Jessica Les peurs 9 commentaires

Mais pourquoi veux-tu donc me serrer contre toi, toi qui ne me connais pas ? As-tu la moindre idée de la tempête que tu déclenches en moi ? Explique-moi en quoi cet échange de compression mutuelle va nous aider à établir des liens, parce que moi, je n’ai pas compris. Ta main sur mon épaule me brusque et me bloque, …

je suis une super héro aspergirl

On va dire que j’ai des super pouvoirs avec des malus, ok ?

Valérie-Jessica Les particularités 0 commentaire

De toute manière, c’est moi qui décide, si j’ai envie de le voir comme ça, c’est juste du bon. C’est comme avec n’importe quoi, il faut un retour du balancier. Puis tout est une question de point de vue. C’est du bonheur ? C’est du malheur ? C’est relatif. Ça me fait mal quand une séquence se brise. Ça m’accroche …

Autisme, le mot qui fait peur.

« Autisme ? » Chut ! On ne dit pas de gros mots…. !

Valérie-Jessica La neurodiversité 8 commentaires

Avant, dans un autre temps non informée et pas tant intéressée que ça à le savoir je ne m’intéressais pas à l’autisme. Je n’en connaissais que l’image de l’enfant non verbal qui se balance et comme je suis un moulin à parole qui déteste se bercer et qui fatigue seulement à regarder quelqu’un le faire, je m’imaginais être bien des …

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Un peu trop intense...

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Un peu trop intense…

Valérie-Jessica Les particularités 0 commentaire

Je hais les demies-mesures. Elles ne m’aiment pas non plus. J’apprécie les entiers, les choses bien complétées, l’absolu et la totalité. J’aime à fond, je me donne à fond et je réagis parfois bien trop drastiquement aux intempéries de la vie. On me trouve de temps à autre excessive (probablement avec raison), mais j’ai ce besoin d’aller au bout des …

Au royaume d'une aspergirl - scolarité

Les tristesses. Exposition.

Valérie-Jessica Les tristesses 0 commentaire

J’ai encore sur le cœur ce jour où un professeur a placé au tirage un billet VIP pour l’accompagner à une exposition à laquelle j’avais une grande envie d’aller. J’ai croisé les doigts et souhaité très fort l’emporter. Mon nom fut gagnant, mais mon enthousiasme perdit de sa flamme lorsque je vis son visage dépité. Il n’était pas du tout …