Être autiste et en avoir honte.

On ne devrait pas avoir honte d’être autiste.

Valérie-Jessica Les tristesses Laissez un commentaire

La honte c’est de se sentir inférieur, se sentir humilié. Elle n’aurait jamais dû exister cette honte. Mais là, elle est en train de fondre, tout au complet. Presque. Il faut que j’admette que parfois, elle tente ce petit retour et ça me fait me sentir frustrée et impuissante. Je suis contente qu’elle se fasse maintenant si rare. Enfant, quand …

Être autiste et vivre des échecs.

Tu ne peux pas, tu es autiste ou la puissance de l’échec.

Valérie-Jessica Le sport, Les tristesses Laissez un commentaire

Ils n’ont pas voulu mal faire. Je crois qu’ils ont essayé de m’intégrer, je ne veux pas leur faire de la peine, mais moi j’en ai tellement. J’ai deux bras, j’ai deux jambes et parfois j’ai tendance à oublier que l’autisme est un handicap. Un défi, une différence, c’est joli. Ce ne sont pas des mots qui disent que l’entrée …

Échec total, ça arrive...

Je me suis dit, je vais être correcte, du monde qui fait des poèmes ça ne doit pas être dangereux…

Valérie-Jessica Les erreurs, Les tristesses Laissez un commentaire

Avant je n’en aurais jamais parlé. Je ne sais pas si c’est de l’orgueil ou une manière que j’avais de me protéger, mais lorsque les échecs étaient trop basiques, pitoyables, je préférais fulminer en silence plutôt que d’admettre que malgré mes solides forces, je pouvais encore me planter sur des détails niaiseux. On ne montre pas son mollet aux requins, …

L'autisme est parfois invisible.

Se faire dire : « Ce n’est pas grave, ça ne parait pas… »

Valérie-Jessica Les tristesses 11 commentaires

Ce n’est pas méchant, je pense même que les gens disent ça pour être rassurants, mais cette phrase obscure complètement la réalité. Je vais me permettre une petite mise à jour. Ce n’est pas parce qu’on dissimule temporairement une chose qu’elle n’existe pas. C’est tout à l’intérieur que ça se passe et c’est énorme à vivre. À cacher, encore plus …

Sortir de la zone de confort, très grand défi en autisme

Ma zone de confort est un microclimat trèèèès sensible aux intempéries.

Valérie-Jessica Les tristesses 9 commentaires

Si quelqu’un me parle encore de sortir de ma zone de confort, je me sauve en courant ! Puis moi, mon micromonde a ses microconditions propres à lui. Elles sont différentes du reste de la zone neurotypique environnante. Il faut comprendre que dès l’instant où je mets le pied dehors, j’en suis déjà sortie de cette zone de confort. Mes …

Au royaume d'une aspergirl - scolarité

Les tristesses. Exposition.

Valérie-Jessica Les tristesses Laissez un commentaire

J’ai encore sur le cœur ce jour où un professeur a placé au tirage un billet VIP pour l’accompagner à une exposition à laquelle j’avais une grande envie d’aller. J’ai croisé les doigts et souhaité très fort l’emporter. Mon nom fut gagnant, mais mon enthousiasme perdit de sa flamme lorsque je vis son visage dépité. Il n’était pas du tout …